Vernissage « 1977″ d’Aline Zalko

17 février 2015

Le mercredi 11 février 2015 a eu lieu le vernissage de l’exposition « 1977 » composé de deux séries aux crayons de couleurs et aux pastels d’Aline Zalko, « Yearbook Portraits » et « Pulp ». Si vous avez raté le coche voici un aperçu des festivités. Mais surtout venez vite découvrir l’exposition, vous avez jusqu’au 26 mars 2015.

 

Affiche exposition

Affiche exposition

 

 

vernissage-aline-zalko-10

Panorama de l’exposition « 1977″

 

 

vernissage-aline-zalko-9

Aperçu de la série « Pulp »

 

vernissage-aline-zalko-8

L’Équipe du Magazine « Where Paris »

 

 

 

vernissage-aline-zalko-5

Alain Lacharte et Philippe Dupuy devant la série « Yearbook Portraits »

 

 

Rina Zavagli, Michel Lagarde et Aline Zalko

 

 

vernissage-aline-zalko-3.jpg

Iris Hatzfeld, Aline Zalko et Lisa Zordan

 

 

Michel Lagarde et Serge Clerc

 

Vernissage de l’exposition  » Le cirque parfait  » de Lionel Koechlin

12 décembre 2014

L’exposition « Le cirque parfait » de Lionel Koechlin a été inaugurée ce jeudi 4 Décembre, dans notre galerie. Vernissage marqué par le trait élégant et intemporel de Lionel, qui, sévit depuis une petite quarantaine d’années dans le monde de l’édition, de la presse et de la publicité. Son jardin secret se cultive à l’ombre d’un chapiteau. Découvrez ses images poétiques et inspirées par l’univers du cirque, à la galerie Michel Lagarde au 13, rue Bouchardon 75010 Paris du 5 Décembre au 30 Janvier 2015

 

Jean François Martin,  Philippe Dupuy, Lionel Koechlin, Yves Cheminant

Jean François Martin, Philippe Dupuy, Lionel Koechlin, Yves Cheminant

 

 

Pascal Guichard

Pascal Guichard

Monica Lomont

Monica Lomont

Paul Pinceloup de L'attrape Rêve

Paul Pinceloup de L’attrape Rêve

 

Lionel et Philippe Lagautrière

Lionel et Philippe Lagautrière

Sylvie Koechlin, famille

Sylvie Koechlin, famille

Philippe Lagautrière

Philippe Lagautrière

Pronto, Olivier Placet et Marielle Durand

Pronto, Olivier Placet et Marielle Durand

Hubert Poirot

Hubert Poirot

Iris Hatzfeld et Aline Zalko avec le nouveau numéro de STUDIO 002

Iris Hatzfeld et Aline Zalko avec le nouveau numéro de STUDIO 002

 

L’exposition Charlie Poppins

27 octobre 2014

L’exposition Charlie Poppins a été inaugurée mercredi 15 octobre à la galerie. Organisée à l’occasion de la parution du livre Le strict maximum aux éditions Dargaud, l’exposition présente des dessins originaux de Charlie Poppins (Romain Segaud) ainsi que plusieurs reproductions des planches de son album.

IMG_7830

Vue générale de la galerie

L’exposition permet de voir les dessins au trait, avant modification et colorisation par ordinateur. L’inventivité de Charlie Poppins ne s’arrête pas au dessin : il a également créé des objets dérivés, présentés dans la vitrine, dont deux mugs, des cartes à jouer et des impressions 3D à l’effigie de ses personnages.

IMG_7795

Objets dérivés de Charlie Poppins.

 

Objets dérivés de Charlie Poppins.

Vitrine des objets dérivés

IMG_7770

Le PEZ « Charlie Poppins »

 

IMG_7781

Zoom sur le PEZ

520

Livre « Monsieur Poppins »

Charlie Poppins impression 3D

Charlie Poppins – impression 3D par LeBlox

IMG_7765

« We’re right behind you, Charlie Poppins »

IMG_7766

Un mug à son effigie

IMG_7787

et un deuxième mug collector.

 

IMG_7801

Charlie Poppins chante Noël

Philippe le libraire a assuré la vente de l’ouvrage en avant-première lors du vernissage, et Charlie Poppins a vaillamment dédicacé cinquante exemplaires au cours de la soirée.

Le matériel de Charlie Poppins : stylos, tampons et rouleaux adhésifs multicolores.

Le matériel de Charlie Poppins : stylos, tampons et rouleaux adhésifs multicolores.

avec Charlie cerisier (à droite) ,gagnant du concours "La légende, c'est toi"

avec Charlie cerisier (à droite), gagnant du concours « La légende, c’est toi »

Baptiste Chassaing et Lucie Santamans (Solab)

Baptiste Chassaing et Lucie Santamans (Solab)

Les acquéreurs du livre ont pu choisir l’un des deux sacs exclusifs réalisés par l’artiste pour l’occasion.

Cédric Quissola

Cédric Quissola

IMG_7724

Arthur de Pins et Yves Fremion

La date de publication de l’album en librairie est le 31 octobre. Le livre rassemble une centaine de dessins d’humour de Charlie Poppins. Vous pouvez lire les premières planches de Le strict maximum sur le site des éditions Dargaud.

Le livre

Le livre

Michel Lagarde et Pauline Mermet, éditrice du livre chez Dargaud

Michel Lagarde et Pauline Mermet, éditrice du livre chez Dargaud

Le style de Charlie Poppins se caractérise par un humour élégant et intemporel, c’est une hybridation réussie des Monty Python et de Gary Larson avec une indispensable french touch dans la grande tradition du dessin d’humour, avec Voutch et Sempé comme parrains.

Les amies de Charlie.

Les amies de Charlie.

Florence Bamberger et Lamia (Slow Galerie)

Florence Bamberger et Lamia (Slow Galerie)

Adrien Samson et Thomas Ragon (éditeurs chez Dargaud)

Adrien Samson et Thomas Ragon (éditeurs chez Dargaud)

L’atelier tampons permet aux visiteurs de réaliser son propre Charlie Poppins.

"Fais ton Charlie Poppins !"

« Fais ton Charlie Poppins ! »

5 tampons à combiner

5 tampons à combiner

Clotilde Palluat de Besset (Dargaud)

Clotilde Palluat de Besset (Dargaud)

L’exposition réserve plusieurs surprises : sans tout dévoiler ici, voici des poupées « Charlie Poppins » de trente centimètres, confectionnées par Maxime Pécourt et sérigraphiées par Le graphiculteur.

Poupées en lin sérigraphié, coton et vinyl.

Poupées en lin sérigraphié, coton et vinyl.

Les poupées vues de face

Les poupées vues de face

Les oeuvres de Charlie Poppins sont exposées jusqu’au 14 novembre 2014. L’artiste dédicacera son livre à la galerie le 15 novembre à 16 heures. Consultez aussi les dessins orignaux sur notre site Internet.

IMG_7659

Le vernissage bat son plein

L’affiche de l’exposition.

L’affiche de l’exposition.

 

 

 

Ronald Curchod affichiste : un livre et une exposition

23 septembre 2014

Après une série d’expositions à Toulouse, Ronald Curchod présente son travail à Paris dans notre galerie. Lors du vernissage de l’exposition, nous avons aussi célébré le lancement du livre Ronald Curchod affichiste en librairie. Mis en page par Isabelle Jego, il présente différentes facettes du travail de graphiste de Ronald Curchod.

L’équipe du livre : Isabelle Jego (graphiste), Ronald Curchod et Michel Lagarde (éditeur). Photo de Marc Gibert

Depuis plus de trente ans, Ronald Curchod apporte sa contribution aux milieux culturels et artistiques en créant l’identité visuelle de célèbres institutions, théâtres, festivals, spectacles… Ses affiches, peintures, graphismes et illustrations sont appréciés du grand public et reconnus par ses pairs.

Elhadi Yazi et Ronald Curchod

Les nombreux prix reçus lors des biennales internationales d’affiches comme sa qualité de membre de l’AGI (Alliance graphique internationale) montrent son appartenance au cercle des plus grands affichistes à travers le monde. Ses œuvres ont d’ailleurs été exposées en France, Chine, au Brésil…

L’ensemble des oeuvres est présenté sur notre site.

Dans notre galerie, nous présentons une vingtaine de lithographies numériques (éditions d’art certifiées par ArtTrust) réalisées en série limitée. Comme les tirages sont exposés sans cadres, les couleurs en mettent plein la vue ! La galerie en ligne Art & Tirage propose de commander des tirages numérotés issus des mêmes séries.

 

Gilles Bachelet (à droite) et Ronald Curchod. Photo de Philippe Puiseux

Les images, créées pour des affiches, sont libérées de tout message communicationnel. Cela permet d’appréhender la dimension artistique, poétique du visuel en montrant qu’il peut vivre indépendamment de l’affiche. Le livre Ronald Curchod affichiste permet de retrouver les affiches dont elles proviennent.

L’exposition est présentée jusqu’au 10 octobre 2014.

Vernissage Serge Bloch / Théâtre Gérard Philipe

20 juin 2014
Michel Lagarde - Serge Bloch - Jean Bellorini - Massin

Michel Lagarde – Serge Bloch – Jean Bellorini – Massin

Ce mercredi 18 juin a eu lieu le vernissage de l’exposition « Une saison en images » présentant les visuels de Serge Bloch pour le Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis. Par cette belle soirée du beau monde était au rendez-vous. Si vous avez raté le coche voici un aperçu des festivités. Mais surtout venez vite découvrir l’exposition, vous avez jusqu’au 12 septembre 2014.

Massin et Serge Bloch

Alain Lachartre et Serge Bloch

Alain Lachartre et Serge Bloch

Fabrice Praeger

Fabrice Praeger

Marcelino Truong

Marcelino Truong

Marielle Durand et Lucile Leconte

Marielle Durand et Lucile Leconte

Kris Di Giacomo - Colombine Depaire - Florent Ruppert

Kris Di Giacomo, Colombine Depaire et Florent Ruppert

Gérard Lo Monaco, Philippe Lagautrière et Jean-Marc Pau

Gérard Lo Monaco, Philippe Lagautrière et Jean-Marc Pau

Marina Cedro - Serge Bloch

Marina Cedro et Serge Bloch

Emilie Mercier - Romain Ségaud

Emilie Mercier et Romain Ségaud

Petica

Petica

Géraldine Méo

Géraldine Méo © Fabrice Praeger

Merci à Lucile Leconte pour ses photographies.

« Une saison en images » illustrée par Serge Bloch

17 juin 2014

La galerie Michel Lagarde accueille du 19 juin au 12 septembre 2014 une exposition inédite. Serge Bloch a investi ses planches à dessins pour illustrer le programme de la saison 2014/2015 du Théâtre Gérard Philipe, Centre Dramatique National de Saint-Denis. Nous l’avons interrogé sur ce projet.

Billy The Kid

Billy The Kid

Galerie Michel Lagarde : Comment s’est passé la rencontre avec Jean Bellorini ?

Serge Bloch : Jean avait vu chez des amis, le « Ubu roi » que j’ai fait avec Massin et il a eu envie de me demander de travailler avec lui et son équipe. Nous nous sommes rencontrés en février, alors que Jean venait d’être nommé à la direction du Théâtre Gérard Philipe (TGP). Très rapidement, nous nous sommes entendus pour l’aider à créer l’image du théâtre. On a demandé à Philippe Delangle, qui est un de mes vieux amis et complice, de se joindre à nous pour réaliser la charte graphique, le logo et les éditions avec son agence Dans les Villes, à Strasbourg.

Galerie M.L. : Aviez-vous déjà fait des travaux de ce type ou en associant plusieurs domaines artistiques ?

Serge Bloch : Je rêvais depuis longtemps de faire un travail comme celui là. Je devais réaliser une saison du Miller Theatre de Columbia University à NYC, mais au dernier moment ils ont changé d’avis. Je le regrette encore, mais beaucoup moins depuis que je me suis lancé dans ce projet avec le TGP.

En découvrant le monde de Jean Bellorini et de la compagnie Air de lune, j’ai compris pourquoi il voyait mes images accompagner leur travail littéraire, narratif et libre. Comment ne pas se sentir porté, emporté, par un théâtre qui donne le texte avec jouissance, bonheur et humour, que ce soit Rabelais, Hugo, Brecht…

Jean est vraiment très confiant. Je l’en remercie ainsi que Florence Guinard*.

Serge Bloch

Serge Bloch

Galerie M.L. : Avez-vous appréhendé ce travail différemment de vos autres commandes ?

Serge Bloch : J’avais un peu d’appréhension au début, puis de moins en moins, surtout que nous étions tout le temps pressés par les délais. L’exercice de monter une saison en quelques mois pour Jean Bellorini et son équipe, puisqu’il venait d’être nommé, nous a obligé d’être rapide en construisant cette communication au fur et a mesure. Je pense que François Rieg de Dans les villes, créateur du graphisme, a du dormir peu les derniers jours !

Galerie M.L. : L’harmonie du programme est soulignée par votre choix d’un rouge très vif que l’on retrouve dans chaque image. Pourquoi ce coloris ?

Serge Bloch : La facade du théâtre est habillé des trois lettres monumentales et rouges, TGP, on s’est donc appuyé sur ce signe pour l’identité.

Façade du Théâtre Gérard Philipe

Façade du Théâtre Gérard Philipe

Galerie M.L. : Avez-vous vu les pièces de théâtre que vous avez dessiné ? Si non, de quoi vous êtes vous inspiré ?

Serge Bloch : Je n’ai pas vu les pièces puisqu‘elles ne sont pas jouées ou, pour certaines, pas encore créées.
J’ai d’abord lu une documentation assez fournie, les dossiers de presse et des liens Internet. Puis, sur les conseils de Jean, j’ai fait à ma façon assez instinctivement, en cherchant à créer un choc visuel, une interrogation plutôt que d’illustrer le propos. J’ai déjà vu quelques spectacles de Jean Bellorini et de la compagnie Air de lune : Paroles gelées et Tempête sous un crâne… Ça m’a bien aidé à comprendre le ton, l’esprit qu’il cherchait.

Vue de l'atelier de Serge Bloch

Vue de l'atelier de Serge Bloch

Galerie M.L. : Quelles pièces recommanderiez-vous au public ?

Serge Bloch : Toutes, en tout cas je vous conseille d’aller faire un tour à Saint-Denis.

En savoir plus sur le Théâtre Gérard Philipe

En savoir plus sur l’agence Dans les villes

Logo du Théâtre Gérard Philipe

Cliquez ici pour visiter le site Internet de Serge Bloch. Il est représenté par l’agence Costume 3 pièces.

* Florence Guinard est la secrétaire générale du TGP.

Vernissage du numéro 7 de Studio 002

26 mai 2014

Ce mercredi 21 mai 2014 fut l’occasion d’un double évènement à la galerie Michel Lagarde. Ainsi, jusqu’au 13 juin 2014 venez découvrir le très beau travail de Federica del Proposto avec l’exposition Bienvenue au Village Saint-Martin. Dans un plan de quartier, dont la direction a été assuré par Camille Pichon, l’artiste italienne croque une vingtaine de commerçants de la zone qui s’étend de la place de la République à la porte Saint-Martin en longeant le canal du même nom. Un plan à retrouver dès cette semaine chez les participants…

Philippe le Libraire

Franck Raffier, gérant du Petit Chateau d’Eau

Olivier Placet

Federica Del Proposto et Yann Kebbi

Iris Hatzfeld

Par ailleurs, cette soirée fut aussi l’occasion du lancement du dernier numéro du magazine Studio 002. Une couverture magnifique d’Icinori et une thématique autour du pop-up avec des invités comme Gérard lo Monaco, Brigitte Morel (éditions les grandes personnes) ou encore Jacques Desse et les libraires associés ; et toujours le meilleur de l’illustration. Pour accompagner cette publication, Icinori, Les Jeanclode (Sébastien Touache, Nicolas Barrome et Mathieu Julien) nous on fait le plaisir d’habiller les murs de la galerie.

Wassim Boutaleb

Lisa Zordan, Géraldine Méo et Marielle Durand

Emmanuel Romeuf, Nicolas Pitzalis et Stephen Vuillemin

Icinori et Laurent Zorzin

Sophie Federkeil et Maëlle Rajoelisolo

Stephen Vuillemin et François Maumont

Alix Leroy et Lucille Leconte

Le numéro 7 de Studio 002 est disponible chez Arts Factory, L’Attrape Rêve, Philippe le Libraire et bientôt Le Monte en l’air, Le pied de Biche etc…

Chas Laborde à Aix en Provence

18 mars 2014

Les rencontres du neuvième art d’Aix-en-Provence continuent leur programmation de qualité cette année encore pour leur onzième édition.

crédit affiche : Nicolas Barrome, du collectif Les Jeanclôdes

Dans le cadre du festival, l’Atelier Cezanne accueillera -du 17 mars au 27 avril 2014- une exposition consacrée à Chas Laborde. Sous la direction d’Emmanuel Pollaud-Dulian, auteur de Chas Laborde, un homme dans la foule, cette exposition vous invite à (re)découvrir le travail de celui qui fut le premier reporter-dessinateur.

À partir des années 20, Chas Laborde réussit à capter les atmosphères des grandes métropoles en pleine mutation : Paris, Londres et New-York avant Moscou, Madrid (aux prémices de la guerre civile) et Berlin.

plume et aquarelle tirée du Portfolio Rue et visages de New-York

Nuit Berlinoise

extrait du portfolio Rues et visages de Londres

Cette mise à l’honneur sera aussi l’occasion de rencontrer Emmanuel Pollaud-Dulian à la Cité du Livre-Bibliothèque Méjanes (8-10 rue des Allumettes 13100 Aix-en-Provence) du 11 au 13 avril 2014. Pour vous familliariser avec le travail de Chas Laborde, visitez le fonds consacré à l’artiste sur le site de notre galerie.

Emmanuel Pollaud-Dulian chez Philippe le Libraire

19 février 2014

Le 21 février 2014, jour de sortie en librairie de Charles Martin, féerie pour une grande guerre, rendez-vous est pris, à partir de 18h, chez Philippe le libraire (32, rue des vinaigriers 75010 Paris) pour une rencontre/dédicace avec l’auteur Emmanuel Pollaud-Dulian.

De son coté le blog Ma Galerie à Paris propose quelques extraits de la version originale de Sous les pots de fleurs, visibles ici. Dans le même temps, Charles Martin est célébré par Télérama qui reprend sa gouache intitulée La folie de la guerre en couverture de son hors-série intitulé « 14-18, l’onde de choc dans la culture française ».

Gus Bofa au Vaisseau Moebius

05 février 2014

L’édition 2014 du festival d’Angoulême vient de se terminer et les heureux festivaliers ont pu découvrir dans la Mezzanine du Vaisseau Moebius la très belle exposition intitulée « Gus Bofa, l’adieu aux armes ».

« Debout les Morts!! Blessé en Belgique, tué en Russie, en route maintenant pour Verdun..! Quel métier!! »

Les amateurs de spectacle
-Vivement qu’on revienne pour aller voir ça au cinéma !..

Commissaire de l’exposition, Emmanuel Pollaud-Dulian a su proposer une sélection pointue mais accessible d’oeuvres de l’auteur de Malaises (1930) autour de la première guerre mondiale.

Ma peau rapportée du front et de l’hôpital
« …content tout de même d’avoir rapporté ce petit souvenir »

Pour ceux qui n’ont pu faire le déplacement, l’évènement se poursuit jusqu’au 9 mars 2014. D’ici là, les éditions Michel Lagarde vous proposent la vision de la grande guerre d’un autre grand artiste oublié mais pourtant majeur de cette époque, avec Charles Martin féerie pour une grande guerre.

Sur tous les fronts, Emmanuel Pollaud-Dulian signe l’appareil critique de cet ouvrage qui propose une réédition intégrale de Sous les pots de Fleurs et les illustrations de Mon cheval, mes amis et mon amie de Marcel Astruc. En librairie le 22 février 2014, retrouvez le 21 février 2014 l’auteur en dédicace chez Philippe le Libraire (32, rue des Vinaigriers 75010 Paris), pour le lancement du livre.

dessin de Charles Martin tiré de Charles Martin, féerie pour une grande guerre.

Exposition Gus Bofa l’adieu aux armes – Site castro, 121, rue de Bordeaux – 10h/19h.