Archives janvier, 2009

Disparition de Shigeo Fukuda

15 janvier 2009


Shigeo Fukuda

Nous venons d’apprendre avec une grande tristesse la disparition de Shigéo Fukuda. Une exposition rétrospective qui rendait hommage à son travail s’est tenue à Trouville en octobre dernier, a donné lieu à l’édition d’un catalogue à paraître ces jours-ci en librairie. C’est un immense artiste qui disparaît, un homme d’une jeunesse éternelle et d’un talent exceptionnel, considéré à juste titre comme un des grands maîtres du graphisme japonais. Nous adressons toutes nos pensées à sa famille.

Shigeo Fukuda

13 janvier 2009

Cet ouvrage inaugure une collection de petit format dont l’ambition est de faire découvrir des graphistes, illustrateurs ou designers classiques ou contemporains. Ce premier ouvrage revient en images sur la carrière à Shigeo Fukuda, né en 1932 à Tokyo Membre de l’A.G.I. (Alliance graphique internationale) où il vit et travaille toujours. C’est l’un des premiers graphistes japonais dont l’oeuvre concilie les traditions de la culture nipponne à l’esprit et l’éclectisme prisés en Occident. Ses dessins, ses affiches, ses sculptures et ses objets (extra)ordinaires utilisent l’illusion optique.


Couverture recto-verso du livre

Son travail, de nombreuses fois récompensé, a été exposé dans le monde entier. Ce livre a été édité à l’occasion d’une exposition à Trouville-sur-mer en octobre 2008 dans le cadre des Journées Savignac.

Affiche de Fukuda

Affiche de Fukuda

Affiche de l’exposition Fukuda à la mairie de Trouville

La vraie vie d’Hélène Georges par Hélène Georges

06 janvier 2009

Nous avons le plaisir de vous présenter le deuxième livre d’Hélène Georges qui, après ses Rêveries, nous donne une autre facette du talent de l’auteur au travers d’une série de nouvelles surprenantes! L’auteur sera présente à Angoulême à la fin du mois, pour une signature de l’ouvrage! Nous vous communiquerons les dates très bientôt!

Rien ne se passe! … Et tout arrive! Un cabaret de province, un cheval, un mari jaloux, un pick-up Toyota, un voisin mort, un tube de Madonna… Hélène Georges regarde d’un côté, de l’autre, et présente six nouvelles qui mettent en scène des personnages réels et des histoires vraiment vécues. Un univers ordinaire tellement grossi qu’il devient parfois surréaliste. C’est dur comme l’acier et brillant comme un diamant.


« Samia »


« Alain »


« Gaby »