Gus Bofa au Vaisseau Moebius

L’édition 2014 du festival d’Angoulême vient de se terminer et les heureux festivaliers ont pu découvrir dans la Mezzanine du Vaisseau Moebius la très belle exposition intitulée « Gus Bofa, l’adieu aux armes ».

« Debout les Morts!! Blessé en Belgique, tué en Russie, en route maintenant pour Verdun..! Quel métier!! »

Les amateurs de spectacle
-Vivement qu’on revienne pour aller voir ça au cinéma !..

Commissaire de l’exposition, Emmanuel Pollaud-Dulian a su proposer une sélection pointue mais accessible d’oeuvres de l’auteur de Malaises (1930) autour de la première guerre mondiale.

Ma peau rapportée du front et de l’hôpital
« …content tout de même d’avoir rapporté ce petit souvenir »

Pour ceux qui n’ont pu faire le déplacement, l’évènement se poursuit jusqu’au 9 mars 2014. D’ici là, les éditions Michel Lagarde vous proposent la vision de la grande guerre d’un autre grand artiste oublié mais pourtant majeur de cette époque, avec Charles Martin féerie pour une grande guerre.

Sur tous les fronts, Emmanuel Pollaud-Dulian signe l’appareil critique de cet ouvrage qui propose une réédition intégrale de Sous les pots de Fleurs et les illustrations de Mon cheval, mes amis et mon amie de Marcel Astruc. En librairie le 22 février 2014, retrouvez le 21 février 2014 l’auteur en dédicace chez Philippe le Libraire (32, rue des Vinaigriers 75010 Paris), pour le lancement du livre.

dessin de Charles Martin tiré de Charles Martin, féerie pour une grande guerre.

Exposition Gus Bofa l’adieu aux armes – Site castro, 121, rue de Bordeaux – 10h/19h.

Comments are closed.