Archives ‘Humour’ Catégorie

Vernissage de l’exposition Dessins d’humour.

20 septembre 2012

Organiser un vernissage à quelques jours de la fermeture de l’exposition, nous a permis de réunir un cercle d’amateurs et de visiteurs titillés par cette rare réunion de dessins.

La foule des grands jours se pressait ce soir là, et si les petits fours du carton d’invitation de Charlie Poppins faisaient défaut au buffet, c’est sur les murs que l’on pouvait se régaler.
Les dessinateurs étant souvent les plus prompts à admirer le travail de leurs ainés, nous avons eu le plaisir d’accueillir en plus de nos invités exposants (Blutch, Charlie Poppins et Catherine Meurisse), une belle brochette de dessinateurs.

Merci à Alexis Dormal, Muzo, Petit Roulet, Aude Picaut, Fred Bénaglia, Quentin Vijoux, Jacques Floret, Frédéric Poincelet, Florent Ruppert, Alain Lachartre, Antoine Gaslais, Lucie Durbiano, Stéphane Gamain, Elodie Fournier et à tous les fidèles de la galerie d’avoir contribué à la réussite de la soirée.


Leïla Fromaget et son travail sur le livre de l’exposition Dessins d’Humour

19 septembre 2012

1/ Comment as-tu été amenée à travailler sur ce projet autour des dessins d’humour ?

Lors d’une rencontre avec Michel Lagarde nous nous sommes mis d’accord pour articuler mon stage autour de cette exposition. Le but était d’imaginer un modèle de catalogue de consultation, qui permet de laisse une trace de l’exposition et donne un autre support au regard. Ce pourrait être un modèle appliqué à différentes expositions. L’objectif était surtout de faire passer l’essence, le concept, de l’exposition par la forme du livre. Je me suis donc rapprochée, pour ce faire, du monde du dessin d’humour des années 50 à aujourd’hui. J’ai pu découvrir les filiations qui peuvent exister entre les pionniers du dessins d’humour de l’après-guerre et  les illustrateurs contemporains, comme Serge Bloch, Blutch et quelques autres…

2/ Quelle a été la principale difficulté sur ce projet ?

La principale difficulté, qui est courante quand il s’agit de mettre en page des dessins, fut de trouver une balance. Tous très différents les uns des autres, mais beaucoup étant des dessins aux traits, il fallait  trouver un équilibre entre la force du graphisme et celle du dessin. En sachant que le dessin est l’endroit où l’œil doit pouvoir prendre son temps, la solution était la simplicité, mais aussi la forme du livre avec le jeu des pages courtes et pliées.

3/ Comment définirais-tu ce livre entre objet et catalogue ?

Ce livre est à la croisée des deux. Étant un livre de consultation, c’est pour moi un catalogue qui se propose d’offrir un autre support à l’exposition, ne pas en être un souvenir mais bien une autre forme. En cela il est un objet.

Avant première des publications pour le vernissage

19 septembre 2012

La réunion d’un fonds de dessin d’humour par les plus grandes signatures du genre, nous a donné l’envie de prolonger notre travail de galeriste, en éditant 2 versions d’un catalogue.
L’une à l’usage exclusif de la galerie et l’autre disponible au prix de 20 Euros.

Exemplaire de démonstration présenté à la Galerie
La préface est signée Fréderic Poincelet
Chaque illustration est présentée sous forme de carte.

Chaque dessin exposé est présenté sous forme d’une petite carte avec une biographie de l’artiste au dos et l’ensemble est réuni dans une petite boite orange Hermès du meilleur effet. Ce tirage est limité à une dizaine d’exemplaires et proposé au prix de 20 euros.

La graphiste Leïla Fromaget, étudiante aux Arts décoratifs de Strasbourg et actuellement en stage à la galerie, a réalisé la maquette et la conception graphique de l’ensemble.
Frédéric Poincelet a assuré la préface de ce catalogue, prolongeant son travail accompli lors de la présidence de Blutch à Angoulême et témoignant de son amour pour le dessin d’humour.
Merci aux artistes invités d’avoir permis à cette exposition d’exister, et nous espérons continuer dans cette direction dans les années à venir.

« Bling » part en campagne!

15 février 2012

Le quinquennat s’achève (enfin), et notre président se déclare (m’enfin!) pour un nouveau round. Avant qu’il ne soit trop tard, il faut se ruer pour dévorer le nouvel opus de Christophe Conte, le doux auteur du fameux « billet dur  » hebdomadaire des Inrocks et de Luis Granena, le merveilleux caricaturiste espagnol qui fait les beaux jours des lecteurs de Libération. Une association inédite, trois mois de dur labeur pour décortiquer les travers du personnel politique pendant cinq années en roue libre, le tout en 100 000 signes et 55 portraits (plutôt à charge). Une satire du quinquennat qui dézingue dans tous les coins, une étude politique sérieuse, iconoclaste et pleine de classe, un brûlot rigolo pour briller en société. L’ouvrage, façonné avec soin  mis en page avec élégance, avec juste un poil de clinquant, sortira le 17 mars à l’occasion du Salon du Livre de Paris. L’auteur prolongera sa chronique du quinquennat sur Bling le blog (à venir) hébergé par les Inrocks. Ce livre sera proposé au prix de 18 euros dans toutes les bonnes librairies. On vous en reparle très bientôt…

Bling! Christophe Conte - Luis Granena

« Bling », 112 pages. Un texte inédit de Christophe Conte et des illustrations de Luis Granena. Conception graphique assurée par Géraldine Méo.

Contact presse: Brigitte Batcave: 06 21 04 56 58 – bbatcave@gmail.com

La rentrée de Nodar à la librairie Les Arpenteurs!

01 septembre 2009

« Le Premier Jour de classe » est une date importante à ne pas louper. La librairie « Les Arpenteurs » vient d’ouvrir au 9 de la rue Choron à Paris. Les deux libraires Valérie Michel-Villaz et Pierre Delaforge ont choisi de mettre en avant notre dernier livre qui remplira les cartables des écoliers du 9ème arrondissement.

A ne pas louper, la signature par Nodar est prévue le samedi 19 septembre de 16 heures à 19 heures!

Merci à Géraldine Méo (la graphiste du livre) pour cette belle vitrine réalisée d’après les dessins de Nodar
avec quelques tubes de colle, une bonne imprimante, du carton plume et pas mal de talent.

Librairie « Les Arpenteurs »
9 rue Choron
75009 Paris
01.53.16.47.96
librairie.lesarpenteurs@gmail.com

Du mardi au samedi de 10h à 20h
Dimanche de 10h à 13h

« Le premier jour de classe » d’Arnaud Boutin & Taro Miyazawa

22 juillet 2009

Ce deuxième volume de la collection Humour raconte l’histoire d’un jeune écolier. « Quand l’été est fini, il faut bien reprendre le chemin de l’école… Fini de jouer, il faut faire les courses pour acheter les fournitures scolaires ; et c’est le ventre serré que l’on s’endort la veille de la rentrée. Papa m’accompagne et dit beaucoup de gros mots contre la voiture qui ne démarre pas ». C’est le début de l’histoire imaginée par le mystérieux Taro Miyazawa, et illustrée par Arnaud Boutin (après La Boulette, son premier titre publié chez P’tit Glénat).

L’occasion de mettre en scène un personnage sympathique et tendre, cousin du Petit Nicolas et frère de tous les écoliers qui s’y reconnaîtront ! Arnaud Boutin, dit Nodar, est né en 1979. Après des études d’arts appliqués, il travaille dans la presse et le multimédia avant de s’orienter vers l’illustration et l’édition jeunesse. Il vit aujourd’hui à Paris. Il est représenté par Lezilus, l’une des premières agences européennes d’illustration.

Le livre a été mis en page par la toute jeune graphiste très prometteuse Géraldine Meo!!

Pour jeter un œil sur le book de Nodar: http://www.lezilus.com/nodar

Allez voir également son blog: http://arnoditnodar.blogspot.com/

Pour commander des ouvrages: http://gazette.lecomptoirdiff.com

Seule en Solo par Oxolaterre et Sophie Zuber

06 juin 2008

Le 6 juin 2008, paraissait le premier livre de la collection d’Humour « Seule en Solo ». Écrit par la journaliste et comédienne de France 4 Sophie Zuber, connue pour sa rubrique des « Maternelles », et illustré par Oxo la Terre (illustrateur dont le travail est représenté sur le site de Lezilus), ce petit ouvrage condense les chroniques douces amères de notre Bridget Jones française.
64 pages en couleur pour seulement 8 euros!


Couverture recto-verso de « Seule en solo »


Vitrine du vernissage de « Seule en Solo »


Sophie Zuber et Oxolaterre


Invitation pour le vernissage

Patrice Leconte et Moebius au Salon du Livre

27 mars 2007

Lors du salon du livre à la porte de Versailles, Patrice Leconte nous a fait le plaisir de sa visite pour signer des « Gazul Club » à tour de bras (quand ce n’était pas des jaquettes de DVD, de VHS des Bronzés, ou de photos d’amateurs forcenés.)

Puis ce furent les retrouvailles émouvantes avec le grand Moebius qui passait par là et qui fut son collègue de bureau à Pilote dans la première moitié des années 70, à la grande époque de  » l’hebdo qui s’amuse à réfléchir ».

Avant de lâcher les crayons pour la caméra, Patrice Leconte , grâce à la complicité de Gotlib (qui signe la préface désopilante de l’ouvrage) signa pendant 5 ans une séries de nouvelles souvent loufoques, et toujours drôles qui ont séduit René Goscinny. Ces 11 histoires revisitent le monde de l’édition (L’homme qui inventa le dictionnaire), du show Business (L’hypnotiseur), de la musique (L’homme qui inventa une nouvelle note) de la publicité (La guerre du café) et de bien d’autres choses encore avec un sens de l’absurde et un graphisme extrêmement personnel et qui a gardé toute sa force 30 ans après.. Vous pourrez recevoir gratuitement la gazette de Gazul pour toute demande faîte sur notre blog!