Archives ‘Marion Fayolle’ Catégorie

Marion Fayolle expose à Nantes

22 novembre 2011

L’exposition de Marion Fayolle voyage. Après la galerie G.A.G à Paris, c’est au tour de l’espace LVL studio sous l’impulsion du talentueux Romaric Dabin, d’accueillir les planches de « L’homme en pièces » ainsi que des inédits. Marion Fayolle travaille actuellement sur un album jeunesse qui paraîtra aux Éditions Magnani.  

Amis nantais, amies nantaises et autres nantis de Loire Atlantique, ne ratez pas la date !

http://www.lvl-studio.com/espacelvl

Ex-libris de « L’Homme en pièces »

24 octobre 2011

Pour la sortie de l’ouvrage, nous avons édité deux ex-libris signés et numérotés par Marion Fayolle à cinquante exemplaires chacun. Le premier modèle est réservé à nos amis et clients qui passeront les cinquante premières commandes avec une dédicace personnalisée de l’auteur. Le deuxième modèle signé et numéroté est disponible à la Galerie des Arts Graphiques. Ces cent premiers exemplaires constituent le tirage de tête de l’ouvrage. Dépêchez-vous il n’y en aura pas pour tout le monde!

Modèle 1 : Réservé à nos cinquante premiers souscripteurs


Modèle 2: Tirage exclusif pour la Galerie des Arts Graphiques

« L »Homme en pièces » bientôt à la Galerie des Arts Graphiques

04 octobre 2011

Nous vous donnons rendez-vous à la Galerie des Arts Graphiques à partir du jeudi 20 octobre pour le vernissage de la première exposition de Marion Fayolle à l’occasion de la parution du livre: « L »Homme en pièces ». Signature le samedi 22 octobre de 15h à 17h.

Carton d’invitation recto - format A5

Carton d’invitation verso – format A5

Marion Fayolle à la une du catalogue des Belles Lettres oct-nov 2011

04 août 2011

Marion Fayolle ou « l’art d’élever un dessin »

09 mai 2011

Nous avons le très grand plaisir de publier le premier livre de Marion Fayolle, qui sera en librairie à partir du 24 octobre 2011. En attendant, nous diffuserons quelques planches et un extrait du texte introductif de Didier Semin (historien d’art et critique) qui nous a fait le très grand plaisir et l’honneur de se pencher sur le travail de cette jeune prodige.

« L’allumeuse » © Marion Fayolle

« Le travail de Marion Fayolle, qui renoue avec les premiers âges de la bande dessinée, ce temps où l’image, acceptant de se déployer en séquences, rechignait encore à pactiser avec les mots – adversaires de toujours – témoigne exemplairement de la patience, de la rigueur et du temps que réclame la simplicité. À feuilleter distraitement ses dessins, on ne s’en apercevrait naturellement pas. Tel lecteur hâtif y discernerait vite ce que les cuistres d’aujourd’hui appellent des thèmes récurrents : la séparation, l’incommunicabilité, le dépit, la solitude (quand son petit chaperon rouge fait pousser des arbres, ce n’est pas pour y cueillir plus tard des cerises – c’est pour s’y pendre quand il sera grand), et classerait l’affaire. Mais les histoires de séparation, de solitude et de dépit – les douleurs véritables – ne s’inventent pas sous cette forme juste un soir de cafard et en deux traits de crayon… »

« Les aviateurs » © Marion Fayolle

« … Que le lecteur hâtif, supposons-le tout de même retenu par le charme étrange des dessins, s’attarde à tâcher de comprendre comment ils sont faits ( la hâte fait toujours dire « pourquoi ? » quand il faudrait d’abord se demander « comment ? » ) : la technique spécifique dont ils procèdent, qui leur donne une chair singulièrement neutre et présente à la fois, relève d’une de ces recettes improbables que seuls les artistes sont en mesure d’inventer. » Didier Semin, © 2011

« Bateaux » © Marion Fayolle

Nous vous conseillons cette première interview de Marion sur BDrama.fr. Une autre suivra bientôt sur ce blog! Et bien sûr, le blog de Marion Fayolle: http://marionfayolle.canalblog.com/