Archives ‘Uncategorized’ Catégorie

L’exposition Charlie Poppins

27 octobre 2014

L’exposition Charlie Poppins a été inaugurée mercredi 15 octobre à la galerie. Organisée à l’occasion de la parution du livre Le strict maximum aux éditions Dargaud, l’exposition présente des dessins originaux de Charlie Poppins (Romain Segaud) ainsi que plusieurs reproductions des planches de son album.

IMG_7830

Vue générale de la galerie

L’exposition permet de voir les dessins au trait, avant modification et colorisation par ordinateur. L’inventivité de Charlie Poppins ne s’arrête pas au dessin : il a également créé des objets dérivés, présentés dans la vitrine, dont deux mugs, des cartes à jouer et des impressions 3D à l’effigie de ses personnages.

IMG_7795

Objets dérivés de Charlie Poppins.

 

Objets dérivés de Charlie Poppins.

Vitrine des objets dérivés

IMG_7770

Le PEZ « Charlie Poppins »

 

IMG_7781

Zoom sur le PEZ

520

Livre « Monsieur Poppins »

Charlie Poppins impression 3D

Charlie Poppins – impression 3D par LeBlox

IMG_7765

« We’re right behind you, Charlie Poppins »

IMG_7766

Un mug à son effigie

IMG_7787

et un deuxième mug collector.

 

IMG_7801

Charlie Poppins chante Noël

Philippe le libraire a assuré la vente de l’ouvrage en avant-première lors du vernissage, et Charlie Poppins a vaillamment dédicacé cinquante exemplaires au cours de la soirée.

Le matériel de Charlie Poppins : stylos, tampons et rouleaux adhésifs multicolores.

Le matériel de Charlie Poppins : stylos, tampons et rouleaux adhésifs multicolores.

avec Charlie cerisier (à droite) ,gagnant du concours "La légende, c'est toi"

avec Charlie cerisier (à droite), gagnant du concours « La légende, c’est toi »

Baptiste Chassaing et Lucie Santamans (Solab)

Baptiste Chassaing et Lucie Santamans (Solab)

Les acquéreurs du livre ont pu choisir l’un des deux sacs exclusifs réalisés par l’artiste pour l’occasion.

Cédric Quissola

Cédric Quissola

IMG_7724

Arthur de Pins et Yves Fremion

La date de publication de l’album en librairie est le 31 octobre. Le livre rassemble une centaine de dessins d’humour de Charlie Poppins. Vous pouvez lire les premières planches de Le strict maximum sur le site des éditions Dargaud.

Le livre

Le livre

Michel Lagarde et Pauline Mermet, éditrice du livre chez Dargaud

Michel Lagarde et Pauline Mermet, éditrice du livre chez Dargaud

Le style de Charlie Poppins se caractérise par un humour élégant et intemporel, c’est une hybridation réussie des Monty Python et de Gary Larson avec une indispensable french touch dans la grande tradition du dessin d’humour, avec Voutch et Sempé comme parrains.

Les amies de Charlie.

Les amies de Charlie.

Florence Bamberger et Lamia (Slow Galerie)

Florence Bamberger et Lamia (Slow Galerie)

Adrien Samson et Thomas Ragon (éditeurs chez Dargaud)

Adrien Samson et Thomas Ragon (éditeurs chez Dargaud)

L’atelier tampons permet aux visiteurs de réaliser son propre Charlie Poppins.

"Fais ton Charlie Poppins !"

« Fais ton Charlie Poppins ! »

5 tampons à combiner

5 tampons à combiner

Clotilde Palluat de Besset (Dargaud)

Clotilde Palluat de Besset (Dargaud)

L’exposition réserve plusieurs surprises : sans tout dévoiler ici, voici des poupées « Charlie Poppins » de trente centimètres, confectionnées par Maxime Pécourt et sérigraphiées par Le graphiculteur.

Poupées en lin sérigraphié, coton et vinyl.

Poupées en lin sérigraphié, coton et vinyl.

Les poupées vues de face

Les poupées vues de face

Les oeuvres de Charlie Poppins sont exposées jusqu’au 14 novembre 2014. L’artiste dédicacera son livre à la galerie le 15 novembre à 16 heures. Consultez aussi les dessins orignaux sur notre site Internet.

IMG_7659

Le vernissage bat son plein

L’affiche de l’exposition.

L’affiche de l’exposition.

 

 

 

« Une saison en images » illustrée par Serge Bloch

17 juin 2014

La galerie Michel Lagarde accueille du 19 juin au 12 septembre 2014 une exposition inédite. Serge Bloch a investi ses planches à dessins pour illustrer le programme de la saison 2014/2015 du Théâtre Gérard Philipe, Centre Dramatique National de Saint-Denis. Nous l’avons interrogé sur ce projet.

Billy The Kid

Billy The Kid

Galerie Michel Lagarde : Comment s’est passé la rencontre avec Jean Bellorini ?

Serge Bloch : Jean avait vu chez des amis, le « Ubu roi » que j’ai fait avec Massin et il a eu envie de me demander de travailler avec lui et son équipe. Nous nous sommes rencontrés en février, alors que Jean venait d’être nommé à la direction du Théâtre Gérard Philipe (TGP). Très rapidement, nous nous sommes entendus pour l’aider à créer l’image du théâtre. On a demandé à Philippe Delangle, qui est un de mes vieux amis et complice, de se joindre à nous pour réaliser la charte graphique, le logo et les éditions avec son agence Dans les Villes, à Strasbourg.

Galerie M.L. : Aviez-vous déjà fait des travaux de ce type ou en associant plusieurs domaines artistiques ?

Serge Bloch : Je rêvais depuis longtemps de faire un travail comme celui là. Je devais réaliser une saison du Miller Theatre de Columbia University à NYC, mais au dernier moment ils ont changé d’avis. Je le regrette encore, mais beaucoup moins depuis que je me suis lancé dans ce projet avec le TGP.

En découvrant le monde de Jean Bellorini et de la compagnie Air de lune, j’ai compris pourquoi il voyait mes images accompagner leur travail littéraire, narratif et libre. Comment ne pas se sentir porté, emporté, par un théâtre qui donne le texte avec jouissance, bonheur et humour, que ce soit Rabelais, Hugo, Brecht…

Jean est vraiment très confiant. Je l’en remercie ainsi que Florence Guinard*.

Serge Bloch

Serge Bloch

Galerie M.L. : Avez-vous appréhendé ce travail différemment de vos autres commandes ?

Serge Bloch : J’avais un peu d’appréhension au début, puis de moins en moins, surtout que nous étions tout le temps pressés par les délais. L’exercice de monter une saison en quelques mois pour Jean Bellorini et son équipe, puisqu’il venait d’être nommé, nous a obligé d’être rapide en construisant cette communication au fur et a mesure. Je pense que François Rieg de Dans les villes, créateur du graphisme, a du dormir peu les derniers jours !

Galerie M.L. : L’harmonie du programme est soulignée par votre choix d’un rouge très vif que l’on retrouve dans chaque image. Pourquoi ce coloris ?

Serge Bloch : La facade du théâtre est habillé des trois lettres monumentales et rouges, TGP, on s’est donc appuyé sur ce signe pour l’identité.

Façade du Théâtre Gérard Philipe

Façade du Théâtre Gérard Philipe

Galerie M.L. : Avez-vous vu les pièces de théâtre que vous avez dessiné ? Si non, de quoi vous êtes vous inspiré ?

Serge Bloch : Je n’ai pas vu les pièces puisqu‘elles ne sont pas jouées ou, pour certaines, pas encore créées.
J’ai d’abord lu une documentation assez fournie, les dossiers de presse et des liens Internet. Puis, sur les conseils de Jean, j’ai fait à ma façon assez instinctivement, en cherchant à créer un choc visuel, une interrogation plutôt que d’illustrer le propos. J’ai déjà vu quelques spectacles de Jean Bellorini et de la compagnie Air de lune : Paroles gelées et Tempête sous un crâne… Ça m’a bien aidé à comprendre le ton, l’esprit qu’il cherchait.

Vue de l'atelier de Serge Bloch

Vue de l'atelier de Serge Bloch

Galerie M.L. : Quelles pièces recommanderiez-vous au public ?

Serge Bloch : Toutes, en tout cas je vous conseille d’aller faire un tour à Saint-Denis.

En savoir plus sur le Théâtre Gérard Philipe

En savoir plus sur l’agence Dans les villes

Logo du Théâtre Gérard Philipe

Cliquez ici pour visiter le site Internet de Serge Bloch. Il est représenté par l’agence Costume 3 pièces.

* Florence Guinard est la secrétaire générale du TGP.